Créée le 11 février 2005, l’Association Française de Gestion de services et établissements pour personnes autistes (AFG Autisme) garantit une gestion centralisée des établissements en transfert de gestion, en cours de création, ou à créer, afin d’apporter tant aux familles qu’aux financeurs la garantie d’une bonne gestion et d’une prise en charge adaptée des personnes autistes. Le choix a été fait dès la conception de ne viser que le public ayant des troubles du spectre autistique (TSA).

AFG Autisme a été créée pour répondre à la nécessité de professionnaliser la gestion d’établissements, assurée jusque-là par des associations locales grâce à des bénévoles, souvent parents des personnes autistes accueillies. Ces associations se sont battues pour que les besoins des personnes autistes soient reconnus et pour que ces personnes autistes bénéficient de prises en charge adaptées aux spécificités de ce handicap.

Certaines associations éprouvaient des difficultés à piloter et contrôler le fonctionnement des établissements, à faire face aux évènements indésirables ou même à renouveler leurs administrateurs.

Par transfert de gestion de ces établissements, AFG Autisme leur apporte les garanties nécessaires de qualité de service et de pérennité. Plus de la moitié de la vingtaine d’établissements d’AFG Autisme ont fait l’objet d’un transfert de gestion vers AFG avec l’accord des parties. Toutes ces associations sont aujourd’hui ravies d’avoir fait ce choix tant qu’il était encore temps.

Parmi ces références, il peut être souligné parmi sa vingtaine d'établissements et de services, la gestion gestion pour le secteur des enfants autistes, de 11 SESSAD sur le territoire national.

Dans le secteur des adultes autistes, les établissements de l'Abri Montagnard sont une référence dépassant une renommée nationale pour la qualité de l'accompagnement et l'investissement à mettre en oeuvre des approches éducatives et apprenantes tout au long de la vie, même pour les personnes les plus déficitaires.

AFG Autisme développe également des projets pour améliorer les réponses aux centaines de personnes avec autisme sans solution. AFG Autisme a une vocation nationale et est spécifiquement dédiée aux enfants et aux adultes autistes.

Le siège d’AFG Autisme est situé à Paris, 11, rue de la Vistule, dans le XIIIe arrondissement.

 

Mission

NOTRE PROJET ASSOCIATIF

Dans le respect des accords passés avec les autorités de tutelle et conformément à ses statuts, AFG Autisme a pour but de promouvoir :

  • l'éducation, la qualité de vie, l'insertion sociale et professionnelle des personnes autistes ou atteintes de Troubles Envahissants du Développement (TED),
  • le développement, la création et gestion de services et établissements chargés de l'accompagnement de personnes handicapées,
  • la qualité de la prise en charge et l’accompagnement des personnes autistes ou atteintes de TED.

Le projet d’AFG Autisme se définit par quatre axes fondamentaux :

  • Pérennité des services par une gestion centralisée (contrôle de gestion, sécurité, droits des usagers, management des équipes, mutualisations des savoirs faire…),
  • Continuité dans l’éducation, les soins, l’insertion sociale et/ou professionnelle ; (continuité et cohérence de l’accompagnement dans le temps et dans l’espace. Continuité dans le temps : aux différents âges, primaires, secondaires, adulte, adulte vieillissant ; et dans l’espace : déménagement de la famille dans un autre département, passage naturel d’un établissement à un autre),
  • Garantie de la qualité de la prise en charge spécifique des personnes autistes,
  • Création de nouvelles structures pour répondre aux besoins de façon adaptée.

Si le manque de place dans les structures d’accueil est considérable, la nécessité d’une prise en charge adaptée au handicap de l’autisme est aussi essentielle. AFG Autisme a pour mission principale de mettre en œuvre et promouvoir ses valeurs en particulier pour :

  • La qualité de vie : la meilleure qualité de vie pour les personnes autistes accueillies dans ses établissements et services.
  • L’autonomie et l’intégration : la meilleure autonomie et intégration sociale de ces personnes.
  • L’éducation : une prise en charge adaptée et apprenante, aussi bien pour les enfants que pour les adultes, en recherchant toujours la valorisation de leurs potentiels, en partenariat avec les familles qui restent essentielles et au cœur des décisions.
  • Le respect et l’adaptation à la personne : une prise en charge respectueuse des personnes, de leur intégrité, et de leur sécurité.
  • La valorisation, la cohérence et la pérennisation de la prise en charge : valorisation d’une prise en charge qui a fait ses preuves. 

Cette démarche s’appuie sur les dernières avancées de la recherche scientifique. Elle est fondée également sur l’évaluation régulière des services rendus aux personnes.

Le projet associatif d’AFG Autisme, décliné dans chacun des services ou établissements dont elle assure la gestion globale, s’appuie sur trois orientations fondamentales :

  • Autonomie : l’autonomie est recherchée en développant des aides dès le plus jeune âge dans le moindre acte et en tout lieu de la vie quotidienne. Cette progression s’appuie sur les compétences émergentes décelées avec une notion très mesurée de la progressivité. L’objectif est de mettre en place pour l’enfant ou l’adulte autiste un cadre structuré et structurant, généralisé et progressivement dans les différents lieux de vie. Le retrait de ces aides nécessaires se fait peu à peu en fonction des acquis avec les adaptations nécessaires.
  • Communication : les outils alternatifs ou supplétifs au langage oral sont mis en œuvre en lien avec la famille et les autres partenaires participant à la prise en charge. Cet axe essentiel donne au jeune les outils qui lui permettent de comprendre ce qui est attendu de lui, et surtout qui lui permettent d’exprimer ses souhaits, ses besoins, d’entrer en contact avec son environnement humain.
  • Socialisation : l’intégration individuelle et/ou collective, de préférence en milieu ordinaire, est  privilégiée et accompagnée. Cette intégration ne se limite pas, pour les enfants, au milieu scolaire, pratiquée généralement en CLIS et en UPI, ou même dans les classes ordinaires. Elle est développée sur tous les lieux de vie naturels tels que les centres de loisirs, les clubs sportifs et artistiques, mais aussi dans le cadre de vie, les transports… Cette démarche se perpétue à l’âge adulte pour socialiser les adultes autistes et leur permettre de faire des courses, d’aller dans les magasins, au restaurant, de fréquenter les commerces de proximité, etc.